Le travail temporaire soutient le dialogue social de branche

Section 
CFTC-Intérim - Convention collective

Formation économique sociale et syndicale, paritarisme

Partager

La branche du travail temporaire a élaboré au fil du temps un « statut social » de  l'intérimaire, grâce à la signature de divers textes convention­nels. Complétant l'édifice, les partenaires sociaux ont conclu le 21 juillet 2017 un accord consacré au congé de formation économique sociale et syndicale, qui utilise notamment la portabilité pour assurer à l'intérimaire des droits entre deux mis­sions. Ce texte, déposé à la Direction géné­rale du travail le 18 novembre 2017, prend la forme d'un avenant à l'accord du 26 sep­tembre 2014 sur le développement de la formation tout au long de la vie profes­sionnelle (v. le dossier convention collective «Formation » n°205/2014 du 13 novembre 2014).
 

Un autre accord, qui a été signé le 19 mai 2017, sécurise par ailleurs le fonctionne­ment du paritarisme. Il précise les règles de gestion paritaire d'une partie des fonds le finançant.
 

Grâce à ces deux textes, la branche est prête pour les mois à venir à mener des négociations sur l'adaptation de ses accords, rendue probablement nécessaire par une future loi sur l'apprentissage, la formation et l'assurance chômage,  ainsi que le souligne Prism'emploi.

 

Retrouvez le dossier complet ci-dessous.

Documents Associés

12/02/2018 format: CFTC Intérim - Le travail temporaire soutient le dialogue social de branche poids: 629ko CFTC Intérim - Le travail temporaire soutient le dialogue social de branche